Desoutter

General Industries

Un cordon virtuel pour tenir en laisse les visseuses sans fil

December 19, 2022

Un cordon dit virtuel de Desoutter assure la traçabilité liée aux composants lors de l'assemblage avec des outils sans fil, sans entraver la flexibilité des employés.

En effet, la solution innovante surveille la position de l'outil dans la pièce. Le rayon d'action des différentes visseuses peut être défini facilement et individuellement et constitue une étape supplémentaire sur la voie de l'industrie 4.0.

Les outils d'assemblage sans fil combinent un maximum de flexibilité, d'efficacité et d'ergonomie. Leur seul défaut jusqu'à présent : Si l'on n'y prend pas garde, ils développent un esprit propre et se "déplacent" à un autre endroit de la chaîne d'assemblage - avec le risque de mauvais raccords de vis à un autre poste. Les utilisateurs doivent donc veiller à ce que les vissages pour lesquels un outil spécifique est réglé soient toujours effectués sur le bon composant. Auparavant, cela se faisait automatiquement, car la longueur du cordon d'une visseuse électrique est limitée", explique Michel Loosen, chef de produit chez Desoutter GmbH à Maintal, "cette restriction ne s'applique pas aux outils électriques & à batteries". La tentation est grande de donner un coup de main à la station voisine avec un outil, même si les paramètres de vissage ne sont pas adaptés aux tâches qui y sont effectuées. C'est pourquoi nous avons cherché un moyen de limiter de manière significative le champ d'application des outils WLAN".

Desoutter a maintenant développé un "cordon virtuel" qui permet de définir individuellement le rayon d'action des outils ou des employés. Cette fonction radio-assistée signifie que les visseuses qui y sont raccordées ne peuvent être utilisées qu'à l'intérieur de certaines coordonnées étroitement définies : "Ces coordonnées sont définies pour chaque ligne d'assemblage de manière à ce que les outils ne puissent plus être mis en marche à la station voisine", souligne M. Loosen. La nouvelle solution repose sur l'unité de contrôle Connect de Coffrets, qui surveille la position de l'outil dans la pièce et assure ainsi la traçabilité liée aux composants. Les erreurs d'assemblage et les problèmes de qualité peuvent ainsi être minimisés, le haut niveau de flexibilité de la Visseuse sans fil est préservé.

Une installation simple

Le câble virtuel est simple à installer. Seuls deux éléments sont nécessaires : une base de suivi, qui est connectée directement à l'unité de contrôle, et un suiveur fixé à l'outil. La communication entre la base de suivi et le traceur s'effectue par radio au moyen de la technologie à bande ultra-large (UWB), qui utilise la gamme de fréquences de 3,5 à 6,5 GHz et n'interfère pas avec d'autres réseaux radio. La zone de travail souhaitée est déterminée et apprise très facilement ; en principe, il suffit d'appuyer sur le bouton de démarrage de l'outil. Il est également possible d'enregistrer les rayons minimum et maximum souhaités pour la liberté de mouvement dans l'unité de commande Connect ou de les programmer à l'aide du logiciel CVI Config de Coffrets. La résolution du système est d'environ 30 cm.

Avec une base de suivi, il est possible de relier et de surveiller jusqu'à huit outils dans une zone de travail ou jusqu'à huit zones de travail avec un outil chacune. À leur tour, jusqu'à huit bases de suivi peuvent être contrôlées par l'intermédiaire de chaque Coffrets. L'une d'entre elles sert de base principale ; les sept autres peuvent être installées dans un rayon de 20 m et gérées en mode esclave. Elles se synchronisent également avec la base principale par radio, de sorte qu'aucun câble supplémentaire n'est nécessaire.

Mise à niveau à tout moment

Le cordon virtuel peut être étendu à n'importe quel nombre d'outils de la gamme actuelle de produits Desoutter et mis à niveau à tout moment. Le tracker compact est facile à fixer sur le dessus de l'outil sans fil Desoutter, de sorte qu'il ne gêne pas la manipulation. Aucune batterie supplémentaire n'est nécessaire à son fonctionnement, puisqu'il est alimenté en tension par l'outil.

"Notre solution se caractérise par le fait que nous n'avons besoin d'aucune intelligence ou matériel externe, mais seulement des unités d'émission et de réception. Le reste est fait par l'unité de contrôle Coffrets", c'est ainsi que Michael Loosen décrit la particularité du nouveau système. "De plus, l'apprentissage des rayons à l'aide du bouton de démarrage est particulièrement facile, nous avons même reçu un brevet pour cela". Et un avantage secondaire intéressant pour certains utilisateurs : Il réduit le risque de perte des outils à batterie sur les grandes chaînes de montage de l'usine.

Entre-temps, le cordon virtuel a déjà pu faire ses preuves dans la pratique lors de divers essais sur le terrain avec certains constructeurs et fournisseurs automobiles. Entre-temps, Desoutter planifie déjà l'étape suivante : À l'avenir, le cordon virtuel sera également disponible pour les "pièces carrées" et les objets mobiles, où l'espace disponible suit la vitesse de la ligne de production. Ces caractéristiques pourront alors être facilement adaptées.

Le cordon virtuel de Desoutter permet de définir individuellement le rayon d'action des outils sans fil. Il suffit d'une base de suivi, reliée directement à l'unité de contrôle Coffrets, et d'un suiveur fixé à l'outil. (Image : Desoutter)

Le suiveur compact se fixe facilement sur le dessus de l'outil sans fil Desoutter, de sorte qu'il ne gêne pas la manipulation. (Image : Desoutter)

Aucune alimentation électrique supplémentaire n'est nécessaire pour faire fonctionner le tracker, puisque l'outil l'alimente également. (Image : Desoutter)

Jusqu'à huit de ces bases de suivi peuvent être couplées directement à l'unité de contrôle Coffrets, et chaque base peut à son tour surveiller jusqu'à huit outils ou zones de travail. (Image : Desoutter)